AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 8:34






Featuring Jonathan Kroppmann
IdentitéNom: Hope.
Prénom: Baile Find.
Surnom: Aucun.
Age: 23 ans.
Sexe: Masculin.
Nationalité: Irlandaise.
Groupe: Akywën

Matières

Cours principal : Sciences physique chimie
Cours secondaires :
- Littérature - Langues mortes
- Arts Martiaux
- Mathématiques - Psy/Morale - Philo
- Arts appliqués - Photographie
- Maitrise de soi - Biologie - Magie


Caractère
Baile est loin. Haut. Inaccessible. Il observe le monde de son regard fier et méprise l’homme, l’humain. Au-dessus de tout, Baile s’abreuve d’une nature frigide et glaciale. Le corps médical lui connait une nette tendance à la sociopathie. Parfait, il se soigne. Veillé par une myriade de psychiatres et d’aides sociales, Baile balance entre ces bras tendus, tige de blé entre les dents. Il se moque de la civilisation, des codes, des conformités. Il se moque du monde en général. Il se marre. La populace hilarante. Il se bidonne en silence et laisse les gens s’entredévorer. Baile est un garçon qui tient particulièrement à sa tranquillité. Comme beaucoup trop intelligent, il sait que ses mains sont liées par une constitution qu’il ignore superbement. Il cracherait dessus.

Dans un univers morbide et trouble, il évolue d’une brasse languissante. Baile est hors du temps, hors des concepts visibles. Le nez enfariné, le cerveau embrumé, la tête pleine de papillons, les rares nuances colorées de son esprit sont forcées par les substances aux goûts et aux formes complexes. Ses délires prennent vie dans une anarchie funèbre où Baile prend conscience que son plaisir se trouve en des trips bien trop égoïstes pour ceux qui en connaissent les méandres. Les dépouilles mangées de vers, les viandes sanguinolentes et les odeurs de putréfactions éveillent en son âme en torpeur des émotions sublimatoires où l’art prend tout son sens. Par désir de garder son intimité secrète, il veille à ce que le monde ignore dans quelle affaire Bail tire sa jouissance.

D’une manière globale et générale, la bête fait peur à voir. A approcher. Baile, de son indifférence condescendante intimide celui qui n’a pas l’assurance. Comme il n’a cure de ce qui vit, Baile reconnait son mépris avec une franchise détestable. Se connaissant pourtant silencieux, il n’hésite cependant pas à dire les mots quand ils font mal. Plaisir malsain à admirer la portée d’une belle tournure. Toutefois, si la nécrophilie, le cannibalisme et la sociopathie rendent Baile infréquentable en tous sens, sa présence, quand elle est appréciée par un proche ami, sait se faire commode. Son silence respectueux force l’admiration et ses visions objectives sont indispensables à qui cherche conseil. Si avare en gentillesse Baile est nettement considéré comme un bel enfoiré, aider son prochain est une lubie comme une autre. Son apathie affective le rend généreux au plus beau sens du terme. Il n’attend rien de personne. Son indépendance est aussi assommante que son désintéressement moral.


Physique
Du haut de son mètre quatre-vingt-dix, Baile domine fréquemment ses interlocuteurs. Immense, jambes et bras efflanqués, phalanges décharnées, le garçon est tant filiforme que sa silhouette parait squelettique. Le poids de sa masse courbe son dos. Les épaules molles, la vertèbre convexe, comme le vautour, sa nuque s’est méchamment déjetée dans un angle saugrenu. Baile perd quelques centimètres à sa contenance paresseuse et à la difformité de sa posture.

Les œuvres picturales qui dansent sur son corps sont arts. Inspirés de ce qui touche sa sensibilité froide et ce qui le rend indifférent, le jeune homme possède un torse gravé d’images aux thèmes variables. Amour, argent, mort, Dieu, bible, nature, musique, sujets tabous, admirables, considérables. Innocence, désenchantement, beauté, horreur, création ou destruction. Comme l’univers, les possibilités sont infinies. Cette fresque désordonnée n’a aucun but. Aucun sens. Juste le désir grotesque d’aller à l’encontre des chaînes sociales. Acte de rébellion ou de provocation, cet esprit contestataire est transparent jusqu’à ses fripes débraillées. Accessoirisé de métaux, de piques, de chaines cliquetantes, perforés ici et là, Baile prend un temps considérable pour dépenailler son style personnel, largement repris d’un punk irlandais très patriotique.

Le mélange chimique des psychotropes déteint sur sa peau, son visage. D’une pâleur cadavérique, l’ombre qui cerne ses petits yeux est d’autant plus marquée. Le bleu de son regard est éclaté par une pupille pleine et ronde, la poudre et les piquouses creusent son visage. Si la biologie le catégorise parmi les bons vivants, le délirium de son esprit perverti son aura et rien ne vient contester les fins sobriquets que leur donnent les mauvaises langues.


Informations Supplémentaires

↗ Suivie d'une dizaine de psychiatres, Baile entretient un traitement régulier, mêlé d’anxiolytiques, d'antidépresseurs, d'anti-convulsifs. Des calmants aussi. Beaucoup. Des somnifères. Son corps s'est habitué aux effets narcoleptiques des médicaments. Aujourd'hui, Baile ne dort pratiquement plus.

↗ Pendant longtemps, Baile se pensait asexuel. La découverte de ses penchants morbides ont révélés en lui l'instinct primaire du tueur. Encore canalisé par un défoulement artistique, il craint de plonger les mains dans les viscères encore chaudes d'une potentielle victime. Ophelia pousse son terrible besoin de sang à son summum. Elle rêve de voir son prince chasser ses propres proies et lui lutte contre une pulsion naturellement puissante.

↗ Pour s'abreuver en cadavres, Baile rejoint très régulièrement le cimetière. Le fossoyeur le connait bien. Comme il sait être brave, on ignore que Baile est le profanateur qui rôde, ces derniers temps.

↗ Dans une boîte en bois, vernis d'un rose délicat, le jeune homme cache une pile de clichés à la nature troublantes. Beaucoup de corps en décompositions, dans des positions et des postures sordides. Des mâchoires disloquées, des membres arrachés, des vers grouillants. Des hommes, des femmes, des sexes indéfinissables, parfois des animaux, des nués de mouches mortes, une fourmilière en feu, des mèches de cheveux. Particulièrement compromettantes, Baile dissimule très secrètement la clé du cadenas. Comme l'adolescent qui cache ses revus porno à ses parents, le garçon ressort quelquefois le contenu pour renouveler sa collection.

↗ Bien que n'étant ni pratiquant, ni bien croyant, Baile garde sur lui un exemplaire de la Bible et un chapelet. Ne sait-on jamais.

↗ Si l'acte sexuel n'est comptabilisé qu'avec un partenaire vivant alors Baile est aussi puceau que frigide. Cependant, même si un corps frémissant lui est d'une fabuleuse indifférence, le garçon prend soin de faire taire les mauvaises langues en s'affichant avec des des bimbos qui n'ont rien à perdre si ce n'est un peu de leur temps.


Histoire


Au-dessus du berceau blanc, père et mère versèrent la larme du bonheur. Entre les dentelles lumineuses et les draps duveteux remuait l’enfant de leurs entrailles. Petit être fragile à la chair délicatement rosé et aux yeux déjà d’un bleu pénétrant qui n’aurait jamais dû venir au monde. La stérilité de la mère avait convaincu le couple d’entamer des dossiers d’adoption. Quand les premières nausées de la maternité vinrent se faire sentir, on hurla au miracle. Mon ange, tu attends un enfant. Comme très pieux, leurs cœurs et espérances se tournèrent vers Dieu. Douce ironie que de prier avant d’enfanter le Démon. La grossesse se déroula dans des conditions abominables. Par trois fois l’enfant faillit décéder. Les médecins étaient impuissants face aux volontés divines. Le prêtre ignorait leur désespoir. Tourment bien trop profond, les Hope se tournèrent en dernier ressors vers une thaumaturge. Après un rituel plein d’encens brûlés, d’invocations grotesques et d’examinassions occultes, la porteuse de vie sentit la mort en elle. A l’hôpital, on lui annonça que le cœur de l’enfant ne battait plus. Elle porta le cadavre quelques mois et l’expulsa à terme. Quand le nourrisson acheva de libérer ses poumons du cytoplasme maternel, les heureux parents bénirent le ciel pour le miracle.

Comme son ancêtre, il s’appellerait Baile. Find parce qu’ils trouvaient ça jolie. Leur reconnaissance n’allait pas plus loin. Rapidement, oublièrent le calvaire de la maternité. Baile grandit. Poussa. L’enfant était sage, silencieux. Quand son mutisme devint trop persévérant et qu’on découvrit qu’il ouvrait volontiers ses cordes vocales pour son ami imaginaire, on craint l’autisme. Tout au contraire, le psychiatre qu’ils consultèrent avoua que Baile possédait une intelligence bien plus développé que les gosses de son âge. Trop mature, l’enfant se risquait à une vie solitaire. On leur conseilla de le placer dans un système spécialisé pour les enfants de son acabit. Tremblants à l’idée que leur fils ne pourrait pas être comme tout le monde, les parents refusèrent d’entendre raison. Les premiers jours de classe du garçon se soldèrent par plusieurs pugilats avec des enfants de son âge. Tu es fou, Baile. En fait, si tu n’as pas d’ami, c’est parce que t’es trop bizarre. La cruauté infantile n’a pas d’égal sur terre. On l’envoya vers d’autres psychiatres. Comme l’éthique refuse de coller une pathologie aussi grave que la personnalité asociale sur un morveux de dix ans, on proposa aux parents de faire son éducation à domicile. Frais considérés comme médicaux, ce fut les mairies locales qui s’occupèrent de la rémunération des professeurs particuliers.

Curiosité insatiable, Baile absorba comme une éponge tout le savoir qu’on écoulait dans son crâne. Jamais lassé d’en apprendre, il alla assouvir son besoin viscéral d’érudisme en buvant les livres de la bibliothèque locale. Un rituel s’observa à mesure du temps, il se fit connaitre rapidement de la bibliothécaire et des habitués. Plus intéressants que les morveux de son âge, les premiers amis du jeune enfant furent les membres d’une association philosophique et intellectuelle qui se réunissait chaque samedi pour débattre du monde actuel, de la société, de la politique, des sujets un peu tabous. Baile se complaisant dans cet entourage mûr, ses psychiatres commencèrent à lâcher la bride. S’il trouvait de l’intérêt à des gens, aussi vieillis soient-ils, c’était bon signe. Quand les soixantenaires n’avaient plus rien à lui apprendre, Baile retomba dans son isolement. On s’inquiéta de nouveau. Particulièrement lorsqu’on s’aperçut qu’un symptôme de son enfance réapparut : L’ami imaginaire.

Baile n’en parlait pas, sur les bons conseils de la tendre sœur volatile. Ophelia était entré dans sa vie comme une maladie doucereuse et fascinante, une gangrène dangereuse et discrète. Le garçon devint son pantin. Sous l’impulsion d’un jeu du cap ou pas cap, sa seule amie lui fit découvrir que l’adrénaline était une sensation formidable à côté de l’austérité de sa vie. Dans ce jeu, il associa le danger au bien-être, le mal au plaisir. L’engouement qui le mena à braver ostensiblement les règles imposées détruisit son semblant de vie sociale et le désintéressa de l’éducation. L’adolescence s’amorça quand il put goûter à sa première cigarette, sa première drogue. C’est aussi à l’adolescence que papa et maman tombèrent malades. Les spécialistes disaient qu’il s’agissait d’une absorption de métaux lourds. Comme on ignorait d’où ça venait, la famille Hope emménagea dans un nouvel appartement. Pour signifier son mécontentement –et toujours sous l’autorité d’une flopée de gages inutiles- Baile tenta de se pendre, de se noyer, de terminer une plaquette de somnifère, de se tailler le bras, s’allongea le long d’une route et s’essaya à boire cul-sec la bouteille de javel. Toujours retenu par ses parents, sauvé par le hasard ou simplement habilement arrêté par Ophelia, ses tentatives de suicides firent tomber monsieur et madame Hope dans une dépression grandissante. Les nombreuses excursions à l’hôpital finirent par rendre dingues ses parents. Maman se suicida, elle, sans se rater. Papa considéra que c’était de la faute du gamin.

Un froid terrifiant s’installa entre père et fils. Baile se réfugia auprès des affections pernicieuses du corbeau. Le jeu continuait malgré tout. Suite à cette tragédie, le sieur Hope envoya son fils dans un internat et déchargea la responsabilité de sa folie à des aides sociales. Enfin prêt à endosser ses névroses, Baile fut étiqueté sociopathe et traité comme tel. Bien que dangereux pour lui-même, on accepta sa décision de ne pas se faire interner. Il jura de rester sage. Au collège, les paris continuèrent, toujours plus violent et dangereux. Mets de l’acide dans son assiette. Pousses le au suicide. Brûle la salle de classe. Une fille s’intéressa à la partie. Lily était une gamine plus jeune que lui cependant bien plus cruelle. Leur duo se forma rapidement, au malheur d’Ophelia. Ordonnée de se montrer aux yeux de Lily, le gage suivant fut de déplumer l’animal. Pour l’oiseau, les réjouissances s’arrêtèrent là. Elle disparut de la circulation quand elle sa perversion se retourna contre elle. Lily prit alors sa place dans le rôle de sœur et d’amie. Amoureuse, elle lui roula sa première pelle et décéda dans les minutes suivantes.
Underco.


ParticularitésPôle: Négatif.
Élément: Sol.
Pouvoir: Les pores de sa peau peuvent dégager des particules nanoscopiques de métaux lourds dont l'arsenic, le plomb, le mercure ou l'argent. L’absorption de ces métaux est hautement toxique. L'utilisation de ce pouvoir sous contact direct peut être fatal après quelques minutes. L'empoisonnement inversible après quelques secondes. Baile peut aussi saturer ses fluides vitaux comme le sang, la transpiration ou sa salive de ces métaux. Incontrôlé, ce pouvoir fait office de malédiction.

Créature: Grand Corbeau.
Prénom: Ophelia.
Surnom: /
Sexe: Femelle.
Physique:
Caractère: Ophelia est un animal sinistre. Sa présence est lourde, pesante. Comme la belle au tragique destin, c’est la folie qui guette le compagnon. Ophelia raisonne dans la discordance des sens. Un soulagement de l’esprit. Elle se complait dans les lubies peu orthodoxes de son maitre. Réchauffe pluri-quotidiennement sa place sur son épaule et partage ses macabres repas. Ophelia est d’une affection infinie pour Baile. Elle le place en très haute estime et sa jalousie maladive en fait une piailleuse inutile. Pour qui s’approche, l’animal est belliqueux. Les mains vernis qui effleurent son beau prince sont rivales. Les mots qui le touchent sont poison. Une ombre noire et croassante au-dessus du terrible squelette. Elle se complait dans l’idée d’être la messagère de l’estimé psychopompe. Le corbeau dépense une énergie folle à intéresser Baile. Ses fantaisies grotesques sont pantomimes et de sa vraie nature, Ophelia dégage les mêmes ténèbres que son maitre. D’aucuns diront que leur duo est déséquilibré. Leur relation instable. Ce n’est pas Baile qui tient les commandes. Ophelia, au paroxysme de la manipulation, sait guider son doux compagnon. Elle encourage ses vices et exhale ses penchants pour l’horreur. Le jeune homme lui doit une partie de sa nature allégorique mortuaire.)
Rencontre:
Spoiler:
 



Vous
Pseudo: Bidule.
Age: 18 ans.
Sexe: Indéfini.
Disponibilité: 3/7

Comment es-tu arrivé(e) sur le forum? Par PDR. Formidable outil.
Un avis? Une critique? Le forum m'a l'air plaisant, le contexte vraiment intéressant. Néanmoins, je suis légèrement rebuté par cette histoire de lancer de dé. Par habitude, je commence ma fiche avant de m'inscrire et malheureusement, j'ai besoin du pouvoir pour avoir la possibilité de détailler son caractère et son histoire.

Le code:
Spoiler:
 


Dernière édition par Baile F. Hope le Sam 9 Juin - 16:50, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
┼ L'oiseau d'Islande ┼
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 42

... Suite ...
Animal: Von (Renard roux)
Etudes: Musique
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 21:40

Bienvenue sur le forum ! Le chapelier fou tire sa révérence au nouveau membre !

J'espère sincèrement que tu te plaira bien dans notre communauté, pour l'instant et malheureusement assez restreinte, et à bientôt dans les couloirs de l'université !

Ensuite, abordons un autre point, minime. Oui, certes, le lancer de dès peut être assez étrange et déroutant... Mais c'est justement une touche d'originalité de la part de la fonda' et, j'en suis désolé, mais cela impose quelques petites règles... ^^" D'ailleurs, un tout petit détail dans ta présentation, il faut également lancer le dès pour le pôle Wink Je suis désolé de souligner ainsi les erreurs mais, pardonnes moi, c'est mon travail !



PS : Quel personnage prometteur et pour le moins insolite ! J'ai hâte de lire ta fiche !

PPS : Le titre "La belle et la charogne" ne cesse de me faire penser au poème "La charogne" de Baudelaire... Une simple coïncidence ?

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Tjùùùù...


" I am a very positive guy, I am quite happy in general, so... I think that if you think positive, the… The force is with you ! Basically. "

Álafoss - Sigur Rós
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 21:58

Merci. Pour tout. La réponse par mp aussi.
Oui. Je corrigerais, c'est juré. Allons donc, j'espère que j'aurais de la chance.

Et oui. Baudelaire est un vieil ami. J'hésitais entre ça ou mettre un extrait sur la signature. Ravi de voir que quelqu'un reconnait la référence -aussi subtile soit-elle.
Soit. Voyons ces deux lancers de dé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
┼ L'oiseau d'Islande ┼
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 42

... Suite ...
Animal: Von (Renard roux)
Etudes: Musique
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 22:15

De rien, ce fut un réel plaisir ! ^^

Tiens, si tu es un ami de Baudelaire, je sens que l'on va bien s'entendre... Personnellement, j'ai une préférence pour "L'horloge"... ^^

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Tjùùùù...


" I am a very positive guy, I am quite happy in general, so... I think that if you think positive, the… The force is with you ! Basically. "

Álafoss - Sigur Rós
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 22:28

Ce sera un plaisir de discuter sur le bonhomme. L'horloge me rend tendu. Je dois avouer que la rime me rappelle mes propres angoisses. D'un goût très personnel, Femmes Damnées (le second spleen) sont mes favorites. Et évidemment la Charogne. Avec "Au lecteur". Mais enfin, je ne vais pas trop m'étendre. J'aime sa plume, c'est un fait. Nous aurons des choses a nous dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
┼ L'oiseau d'Islande ┼
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 42

... Suite ...
Animal: Von (Renard roux)
Etudes: Musique
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 22:40

Je discuterais avec plaisir sur Baudelaire ! ^^ Et sache que les fragments que je peux lire de ta plume me semblent très prometteurs pour les écrits à venir...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Tjùùùù...


" I am a very positive guy, I am quite happy in general, so... I think that if you think positive, the… The force is with you ! Basically. "

Álafoss - Sigur Rós
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 22:49

Merci. Le compliment me touche sincèrement. (Ouh ! Le flood, c'est mal. Pardonnez.)


Dernière édition par Baile F. Hope le Jeu 7 Juin - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
┼ L'oiseau d'Islande ┼
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 42

... Suite ...
Animal: Von (Renard roux)
Etudes: Musique
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 22:57

Peut être bien... Mais il y a quelques fleurs attrayantes que je ne veux pas rater, alors je m'aventure...


PS : SI tu veux, il y a les mp's, ou le flood officiel !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Tjùùùù...


" I am a very positive guy, I am quite happy in general, so... I think that if you think positive, the… The force is with you ! Basically. "

Álafoss - Sigur Rós


Dernière édition par Jón Þór Birgisson le Jeu 7 Juin - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 23:24

Cesses, c'est trop. Vil flatteur. <3
Quand pourrais-je lancer mes dés ?

(Oh, je ne participe jamais au flood -ce qui est dommage, soit- et ... Par mp. Si tu veux <3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
┼ L'oiseau d'Islande ┼
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 42

... Suite ...
Animal: Von (Renard roux)
Etudes: Musique
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 23:31

Alors, pour les dès, c'est assez simple Wink Regardes simplement juste en dessous de l'endroit où tu écris pour un nouveau message, et choisis simplement le type de lancer avec la fenêtre réservée à cela... (Au pire, si tu as vraiment du mal, je peux les lancer XD)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Tjùùùù...


" I am a very positive guy, I am quite happy in general, so... I think that if you think positive, the… The force is with you ! Basically. "

Álafoss - Sigur Rós
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 23:33

Merci bien. J'étais loin de trouver la combine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
× Ne crois pas ce que tu vois ×
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 26

... Suite ...
Animal: Panthère Noire
Etudes: Photographie
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 23:33

Le membre 'Baile F. Hope' a effectué l'action suivante : Dés du destin

'Pôle' :

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
N'oubliez pas de:
• tenir vos topics de gestion à jour
• voter pour nous
• vous AMUSER!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khyssian-university.forumactif.org

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 23:34

Ventre-saint-gris ! Je suis un gros chanceux. L'élément, à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
× Ne crois pas ce que tu vois ×
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 26

... Suite ...
Animal: Panthère Noire
Etudes: Photographie
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 23:34

Le membre 'Baile F. Hope' a effectué l'action suivante : Dés du destin

'Elément' :

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
N'oubliez pas de:
• tenir vos topics de gestion à jour
• voter pour nous
• vous AMUSER!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khyssian-university.forumactif.org

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 23:35

Et ma deuxième chance à la roulette ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
× Ne crois pas ce que tu vois ×
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 26

... Suite ...
Animal: Panthère Noire
Etudes: Photographie
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Jeu 7 Juin - 23:35

Le membre 'Baile F. Hope' a effectué l'action suivante : Dés du destin

'Elément' :

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
N'oubliez pas de:
• tenir vos topics de gestion à jour
• voter pour nous
• vous AMUSER!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khyssian-university.forumactif.org
┼ L'oiseau d'Islande ┼
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 42

... Suite ...
Animal: Von (Renard roux)
Etudes: Musique
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Ven 8 Juin - 23:05

C'est vraiment rare de trouver des fiches de présentations aussi bien écrites d'un premier jet, et même tout court... Je te tire mon chapeau !

Alors, évidemment, tes écrits restent emplis du goût pour la mort, les charognes, les drogues, et ainsi de suite qui caractérisent ton personnage, et cela n'est vraiment pas habituel... Enfin cela m'est bien égal, j'aime l'insolite ! Mais je pense que, pour un partisan de l'optimisme et de la vie comme moi, il y aura de bons sujets de discussions entre nous... ^^

Bref, cela reste une magnifique description de ton personnage, et je te souhaite bonne chance pour la suite !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Tjùùùù...


" I am a very positive guy, I am quite happy in general, so... I think that if you think positive, the… The force is with you ! Basically. "

Álafoss - Sigur Rós
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Sam 9 Juin - 16:29

Merci. C'est trop d'honneur.
Je m'essaye à un personnage morbide et angoissant. J'aime faire dans la caricature. Tes commentaires me font un bien fou. J'espère avoir réussit à exprimer convenablement son côté malsain et pervers.
Pour notre discussion prochaine, j'ai hâte d'y être. Jon est l'antipode même de Baile. La confrontation risque d'être comique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
┼ L'oiseau d'Islande ┼
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 42

... Suite ...
Animal: Von (Renard roux)
Etudes: Musique
Message Personnel:

MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   Dim 10 Juin - 21:51

Je te rassure, la passion de ton personnage pour la mort et les choses malsaines est vraiment bien visible et perceptible... Ta "caricature" est bien réussie, surtout avec ton style d'écriture Wink

Effectivement, la discussion entre nos deux protégés risque d'être fort amusante... Surtout que, d'après ce que j'ai lu, Baile a l'air aussi introverti que Jon... ^^

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Tjùùùù...


" I am a very positive guy, I am quite happy in general, so... I think that if you think positive, the… The force is with you ! Basically. "

Álafoss - Sigur Rós
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Belle et la Charogne •• Baile F. Hope (ft. Jonathan Kroppmann) || Underco.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Khyssian University :: 
Administration
 :: ₪ Présentations
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit